La fracture religieuse vaudoise (1847-1966) de Jean-Pierre Bastian

Cinquante ans après la réunification des deux Églises réformées vaudoises après 119 ans de séparation, l’ouvrage de Jean-Pierre Bastian met opportunément en perspective une rupture qui, pour sembler lointaine, n’en reste pas moins constitutive du protestantisme vaudois et européen du XIXe siècle.  En insistant sur les racines piétistes de l’église libre, tout autant que sur le dynamisme de ses différentes dimensions sociales, l’auteur sort du seul cadre religieux et nous montre à quel point une minorité agissante peut bouleverser à elle seule l’ordre des choses.  C’est ici tout l’intérêt de l’ouvrage. Et plus encore, en insistant sur les connexions internationales de cette église. Une belle réussite sur un moment majeur de l’Histoire vaudoise.

Pour emprunter ce livre à la BCUL.

Laurent Albenque, directeur adjoint BCUL site Riponne

Laisser un commentaire

4 × 1 =