Joyeux anniversaire Schubert !

Il y a 220 ans naissait le compositeur autrichien Franz Schubert (31 janvier 1797 – 19 novembre 1828), maître incontesté du Lied.

Sa vie, si tristement brève, illustre la tragédie d’un génie opprimé par les petites nécessités de la vie quotidienne. Peu reconnu par le public, soutenu uniquement par quelques amis, en lutte constante contre la pauvreté et la maladie, Schubert compose perpétuellement. « Je travaille chaque matin », disait-il, « quand je termine une composition, j’en commence tout de suite une autre ». Il compose plus de 600 Lieder dans lesquels nous retrouvons le suprême talent qu’il possédait dans l’art de créer des lignes mélodiques splendides. Nombre de ses lignes mélodiques conservent la simplicité et la naïveté de la chanson populaire (comme HeidenrösleinDer LindenbaumDie Forelle) ; d’autres sont remplies d’une douceur indescriptible et d’une mélancolie romantique (Am MeerDer WanderDu bist die Ruh) ; d’autres encore sont de caractère déclamatoire, intense et dramatique (AufenthaltDer AtlasDie junge NonneAn Schwager Kronos). Bref, il n’y a pas état d’âme ou nuance de la sentimentalité romantique qui ne trouve expression spontanée et parfaite dans la mélodie de Schubert. Outre dans les Lieder, cette magnifique veine mélodique s’exprime également de manière directe et généreuse dans ses compositions instrumentales.

A la mélodie s’ajoute aussi une profonde sensibilité pour la couleur harmonique. Les modulations de Schubert soulignent de manière très intense les qualités dramatiques du texte chanté. Pour ses textes, Schubert  s’intéresse aux  œuvres de  différents poètes. De Goethe, il met en musique cinquante-neuf poèmes. Certains des plus beaux Lieder de Schubert se trouvent dans les deux cycles de poèmes de Wilhelm Müller, Die Schöne Müllerin et WinterreiseSchwanengesang comprend six chansons sur des textes d’Heinrich Heine. Les textes choisis par Schubert constituent un excellent matériau pour le traitement musical, même s’ils sont de qualité inégale  sur le plan littéraire. Mais sa musique est capable de glorifier même un poème banal !

Découvrez notre sélection de documents pour en savoir d’avantage !

Sur le net :

Musicologie.org vous présente la biographie de l’auteur tandis que dans le site « Esprit nomade » vous trouvez l’histoire de l’œuvre Winterreise. Et si vous voulez voir l’écriture de Schubert lui-même, consultez le site Schubert online.

Laisser un commentaire

un × trois =