Les espions dans la littérature

Un ex-espion russe et sa fille victimes d’une attaque par empoisonnement à Londres début mars, une affaire d’espionnage turc en Suisse annoncée la semaine dernière… régulièrement quelques secrets géopolitiques sont découverts et dévoilés dans les médias.

Dès le début du 20ème siècle, suite à la guerre franco-allemande de 1870, les auteurs s’inspirent de la situation politique mondiale et se lancent dans un genre littéraire nouveau, le roman d’espionnage. Ce genre, à son apogée à la guerre froide, met en avant des agents professionnels au sein des services de renseignements, lors d’opérations militaires ou clandestines des Etats. Parmi les écrivains célèbres, on citera notamment Joseph Conrad (L’agent secret), Graham Greene (Notre agent à La Havane), Ian Fleming (James Bond) ou encore John Le Carré (L’espion qui venait du froid, La Taupe), auteur incontournable dans le genre.

Plongez-vous dans l’univers de l’espionnage en lisant l’un des romans issus de notre sélection littéraire sur le sujet. A emprunter du 20 mars au 14 avril 2018 à l’entrée de l’Agora, site Riponne

Laisser un commentaire

dix + 16 =