L’art d’être fragile : comment un poète peut sauver ta vie d’Alessandro D’avenia

« La poésie est capable de restituer de l’espérance au sein même de la mélancolie, parce qu’elle trouve et raconte la beauté dont sont empreintes les choses, et personne n’espère s’il ne vit pas avec la beauté à chaque instant, même le plus sombre »
Une double découverte de deux auteurs italiens célèbres en leur pays : D’Avenia et celui qui a bouleversé sa vie à 17ans : Giacomo Leopardi (1798-1837), poète malade, bossu, mélancolique, mais aussi résilient. Comment la poésie, le chant du beau, peut nous sauver, comment voir sa fragilité autrement ? D’Avenia développe les thèmes qui lui sont chers (ravissement, espoir, amour, amitié, passion) sous forme de lettres et partage des échanges touchants qu’il a eus avec ses élèves. Une lecture intéressante et encourageante pour l’adolescent en crise qui sommeille peut-être en vous.

Disponible sur eLectures ou en version papier.

Christine, bibliothécaire BCUL site Riponne

Laisser un commentaire

trois × 4 =