Réchauffement climatique

Alors que la COP24 vient de se terminer en Pologne en décembre 2018, tous les baromètres du réchauffement climatique sont dans le rouge, témoignant de l’urgence à agir. Chaleurs extrêmes, recul des glaces, concentration record en CO2: les derniers indicateurs du réchauffement montrent l’accélération d’un phénomène planétaire.

Tandis que des milliers de jeunes manifestent partout dans le monde en faveur du climat, l’Organisation météorologique mondiale vient d’annoncer que les quatre dernières années ont été les plus chaudes jamais enregistrées.

« Après avoir fait la synthèse des cinq principaux jeux de données internationaux, l’Organisation météorologique mondiale a constaté que la température moyenne à la surface du globe en 2018 dépassait de quelque 1,0 °C (avec une marge d’erreur de ±0,13 °C) celle de l’époque préindustrielle (1850-1900). Cette année se classe au quatrième rang des plus chaudes qui aient été constatées ».

L’été passé, l’Europe, l’Ouest américain et l’Asie ont été frappés par des vagues de chaleur. Des températures extrêmes ont été mesurées au Portugal, en Scandinavie, en Corée du Sud, au Japon ou en Algérie, accompagnées parfois de gigantesques incendies. En Arctique, l’étendue de la banquise est restée largement en-dessous de sa moyenne historique tout au long de l’année, et a connu un plus bas historique en janvier-février.
« Notre maison brûle et je veux que vous paniquiez », a averti Greta Thunberg, jeune suédoise de 16 ans, à Davos devant un parterre d’invités prestigieux, parmi lesquels de nombreux chefs d’Etat et de gouvernement.

Pour rappel, la COP21, qui s’était tenue à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015, débouchait sur un texte qualifié d’historique : le premier accord universel juridiquement contraignant sur le climat. Les Etats signataires s’étaient engagés à contenir le réchauffement climatique bien en dessous de 2 °C, par rapport au niveau d’avant la révolution industrielle. Après plus de trois ans où en est-on ?

Nous vous proposons une sélection d’études parues sur le sujet pour tenter de comprendre mais surtout pour trouver des éléments de réponse face au dérèglement climatique. A découvrir à l’entrée de l’Agora de la BCU Lausanne, site Riponne dès le 12 février 2019

 

Disponibles sur eLectures

 

Précédemment sur « Fenêtre sur… »Pas plus de 2° !

Pour en savoir plus, consultez les articles sur le climat dans le « Temps » https://www.letemps.ch/theme/climat (disponibles sur Europresse)

 

 

Laisser un commentaire

sept + dix-neuf =