Tout quitter et parcourir le monde

« Et après, au pire, on meurt », drôle de devise pour une jeune fille de 20 ans d’Epalinges et quand on y réfléchit bien, pas si terrible que ça. C’est plutôt l’aboutissement d’un regard sur sa vie et sur le monde qui l’entoure. D’une apparente naïveté se dégage une sagesse simple mais pas si banale.

C’est un roman initiatique qui va à l’essentiel et qui doit parler à beaucoup de monde. A lire au moment de prendre des bonnes résolutions.

Christophe, site Riponne

Emprunter ce livre

Laisser un commentaire

8 − quatre =