Droits de femmes en Suisse : un combat transgénérationnel

En 1975, à la demande de la Commission nationale suisse pour l’UNESCO, un rapport fut rédigé par l’Institut de Sociologie de l’Université de Zurich sur la condition des femmes en Suisse. Il mettait en lumière les multiples discriminations dont elles faisaient l’objet quatre ans après avoir obtenu le droit de vote au niveau fédéral, moyennant quelques 80 ans de lutte. Face à l’ampleur de ces constats, une initiative populaire, Égalité des droits entre hommes et femmes, fut lancée et approuvée dans une version remaniée en 1981. Dix ans plus tard, seule une petite dizaine de cas dénonçant des écarts de rémunération avaient été portés devant les tribunaux. Au regard des maigres avancées en matière d’égalité, malgré l’ancrage de ce principe dans la Constitution, une grève des femmes s’organisa le 14 juin 1991, 10 ans jour pour jour après la votation.

Ce mouvement se résumait en quelques mots bien actuels, une grève des femmes « pour faire du bruit ». Pour alerter, protester, sensibiliser sur des questions de formation, de salaires, de violence, de répartition des tâches, d’accès à des fonctions dirigeantes, de conditions de retraite, etc. En 2019, 38 ans après la votation, le combat pour l’égalité n’est pas terminé !

En écho à la grève des femmes du 14 juin, nous vous proposons une sélection de documents mis en valeur à l’Unithèque du 6 au 19 juin.

Sylvia Biro, collections académiques, BCUL site Unithèque

Laisser un commentaire

un × un =