Une femme prodige : Clara Schumann à l’occasion de son 200e anniversaire

Clara Wieck-Schumann est surtout connue comme « femme de » Robert Schumann dont elle fut la muse inspiratrice. Mais en réalité, sans Clara, les œuvres de Robert ne seraient pas arrivées jusqu’à nos jours. Pianiste virtuose, considérée comme l’une des plus grandes pianistes du XIXe siècle, Clara fut la meilleure représentante en Europe et première interprète des compositions de son mari. Elle consacra sa carrière à diffuser, défendre et mettre en valeur la musique du grand compositeur allemand.

Dès son enfance, Clara fut initiée par son père, Friedrich Wieck célèbre professeur de piano, à la vie de concertiste prodige, mais aussi à la composition. Ses œuvres sont dédiées notamment à son instrument, le piano, et témoignent de son talent. Malgré ces dons évidents, après la mort de Robert en 1856, elle posa sa plume et ne composa plus. Les raisons ont été un sujet de spéculation, mais le fait de devoir subvenir aux besoins de ses enfants en jouant et en enseignant était un choix important en soi.

Découvrez cette femme d’exception à travers les collections musicales de la BCUL site Riponne.

Profitez également de Medici.tv, accessible sur les postes publics de la BCUL ou à distance par crypto pour les membres de l’UNIL, qui propose un documentaire très intéressant qui recrée l’univers de Clara Schumann, Robert Schumann et Brahms en parcourant les lettres qu’ils se sont échangées.

 

Laisser un commentaire

4 × quatre =