Les disques les plus empruntés

Quels sont les disques que vous aimez et que vous avez le plus empruntés ces dernières années ? Il y a les stars de quelques jours et les stars de toujours. Les vrais artistes se reconnaissent par leur talent, et leur notoriété est intacte même des années après leur disparition. Ce sont des musiciens exceptionnels et de vraies personnalités.

Astor Piazzolla, as du bandonéon et du tango, et Miles Davis, un des meilleurs trompettistes de jazz, ont particulièrement la cote puisque deux de leurs albums sortent du lot. Ascenseur pour l’échafaud marque un tournant en introduisant le jazz improvisé à l’écran en 1957.

Dans le registre classique, l’intégrale des symphonies de Mahler par Bernard Haitink et le Concertgebouw d’Amsterdam, datant des années 1960, est sans conteste une des meilleures, encore aujourd’hui. Alfred Brendel dans les sonates de Beethoven est  également incontournable. Quant au Clavier bien tempéré par Glenn Gould, c’est un vrai plébiscite, ce qui n’est pas une surprise tant ce pianiste est connu pour ses interprétations très originales des oeuvres de Bach et son excentricité. A propos, ne ratez pas le magnifique film que Bruno Monsaingeon lui consacre sur Medici.tv (accessible sur les postes publics de la BCUL ou à distance par crypto pour les membres de l’UNIL). La position de Glenn Gould devant son piano est unique!

La chanteuse et pianiste de jazz Diana Krall séduit grâce à son style plutôt classique que nous pourrions qualifier de loundge dans l’album All for you. Enfin, Keith Jarrett et son trio sont toujours aussi convaincants.

A découvrir ou (re)découvrir sans tarder!

 

Laisser un commentaire

13 − 2 =